Chamarel Rhum Vieux XO

  • Marque : Chamarel
  • Distillerie : Chamarel
  • Région : Océan Indien
  • Pays : Ile Maurice
  • Degré : 43,00°
  • Couleur : vieux
  • Composition : Pur canne
  • Fût : Fûts de chêne français
  • Volume : 70 cl
  • Prix de commercialisation : 69,00 €

  • Note de dégustation : Couleur La robe de ce XO est d'or. Nez Le nez primaire de ce XO dévoile un bel équilibre entre les notes d'épices et de fruits. Le second nez évolue quant à lui sur des parfums plus boisés parsemés de fines notes de vanille et de fruits séchés. Bouche En bouche, ce rhum est intense et dense, dominé par les épices, la vanille et les fruits (figue, prune..). De subtiles notes de toffee viennent délicatement envelopper le tout. Finale Ce rhum XO Chamarel présente une belle longueur. Finale intense et sèche.

TROUVER UN RHUM

ACTUALITES

14 février 2017 17:29:49 - L'EQUIPE RHUMRUMRON

L’équipe Rhumrumron vous emmène aujourd’hui au sud-ouest de l’Océan Indien, à l’Ile Maurice, à la distillerie CHAMAREL, rhumerie qui a vu le jour en 2008. Nous vous invitons à découvrir, leur rhum le plus vieux, le XO. C’est un rhum pur jus (que l’on appelle là-bas « fangourin »), élaboré à partir de canne fraîchement coupée, puis assemblée entre une sortie de colonne et une sortie d’alambic à repasse (tous en cuivre). Il est âgé de 6 ans minimum, vieilli en fûts de chêne (type bordelais) et il titre 43°. A l’œil, il a une jolie couleur cuivre dorée et une superbe transparence, avec quelques reflets jaunes ; un beau disque de gras, des larmes fines et régulières dans le verre. Au 1er nez, on ressent une petite chaleur, avec un alcool léger et agréable, puis quelques soupçons métalliques (cuivre) et une impression de cendre froide. Suit une douceur gourmande avec des touches légères de vanille, de caramel blond et de fruits secs. Puis arrivent le sucre sur des épices fondues (surtout du poivre) et une approche doucement herbacée. En bouche, il tapisse assez bien la langue et le palais. On ressent une petite sècheresse, comme du boisé sec. L’impression est assez serrée, sur une tonalité chaude et poivrée, mais sans excès. L’alcool n’est pas trop présent. On y trouve aussi un soupçon de noisettes grillées. Par la suite, le nez se fait un peu moins gourmand (la vanille et le sucre semblent partis) et s’oriente vers des effluves végétales. Il y a toujours un petit soupçon métallique, mais également une légère note fruitée (fruits rouges) et une sensation de compote très cuite de fruits blancs et jaunes. Viennent ensuite quelques touches de café noir. La bouche est toujours un peu alcooleuse (éther volatile), avec une légère amertume (végétal vert et frais) et un peu d’acidité (bois ?). On ressent aussi une chaleur sèche et épicée (surtout du poivre noir). La longueur en bouche est trop moyenne, sur une tonalité poivrée et boisée. Mais cela s’estompe assez vite sur un peu de sucre mais aussi une trace d’amertume, avant de presque disparaître. Au 3ème nez, une fois le verre vide et sec, on a une sensation végétale (à peine engageante), et un soupçon de fruits compotés, puis de vanille. Mais le tout s’efface également très vite. Ce rhum nous a un peu déçus. Son approche paraissait engageante, mais le nez était plus prometteur que la bouche. On ressent une amertume végétale un peu trop fortement, et qui s’avère gênante. La longueur en bouche est aussi discutable. Ces manques nous désolent réellement, connaissant la qualité de leurs rhums blancs qui sont, eux, expressifs et très parfumés et surtout appréciés de toute l’équipe.