Père Labat Rhum Brun Le Rhum Soleil 59°

  • Marque : Père Labat
  • Distillerie : Poisson
  • Région : Caraïbes
  • Pays : Marie Galante
  • Degré : 59,00°
  • Couleur : ambré
  • Composition : Agricole
  • Volume : 70 cl
  • Prix de commercialisation : 34,00 €

TROUVER UN RHUM

ACTUALITES

19 septembre 2016 16:52:39 - L'EQUIPE RHUMRUMRON

Je vous connais ! Vous allez encore me dire « le Père Labat ? on l’a goûté, regoûté … on le connaît bien ! ». Mais là vous faites fausse route. Regardez bien l’étiquette : Il est écrit : « Père Labat – Rhum BRUN agricole de Marie-Galante – 59 le rhum soleil » On vous propose ce coup-ci une nouveauté, une particularité de la Distillerie Poisson, un rhum élaboré traditionnellement en colonne, mais qui a passé ensuite 6 mois dans un foudre de chêne (plus de 600 litres), avant d’être brassé et oxygéné en cuve inox et de subir une réduction rapide. Ce n’est plus pareil, même s’il titre encore 59% vol. A l’œil, nous avons une coloration légèrement jaunâtre avec des reflets un peu verts. Dans le verre, un joli disque gras et de belles jambes nettes. Il est temps d’y approcher le nez. De suite, on a une douce sucrosité qui rappelle un sirop. Des évocations de grains et de céréales apparaissent, puis cela se prolonge sur des notes mielleuses, une impression pâtissière (pâte non cuite) avec un côté vert et herbacé, et une légère sensation d’alcool, suivi de quelques touches poivrées presque irritantes. La première bouche est assez douce mais présente vite le côté piquant de l’alcool sur de l’amertume végétale et des notes poivrées. Un petit côté "Marc de Bourgogne" et une sensation de sécheresse se font sentir. Le 2ème nez, après une bonne agitation du verre, donne une impression alcooleuse, sur de l’herbe et des fruits amers. En bouche, en plus de l’alcool, on passe sur du fruit compoté, du poivre et toujours une amertume fraîche (herbe jeune, fruits pas assez murs, peau blanche d’un agrume …) et un soupçon de réglisse. L’impression douce de la canne n’est plus là. Cela fait penser à une eau-de-vie de fruit, jeune mais un peu éventée. L’alcool s’estompe vite. On a une longueur en bouche très courte sur du poivre noir, une impression râpeuse, un peu de pépin de raisin … et de l’amertume. La matière résultante, une fois le verre vide et sec, est très légère, pas assez sucrée, avec trop de « vert », un peu de poivre et pas assez d’expression. Pour conclure, je reviendrais sur le côté étonnant et un peu déroutant de ce « Rhum Soleil » de la Distillerie Poisson, dans un premier temps de part sa couleur, et dans un deuxième temps cette sensation d’avoir non pas un alcool de canne en bouche mais plutôt une eau de vie de fruit… ceci est-il dû à son passage en foudre et/ou son brassage ? A vous de le découvrir et de nous faire partager vos impressions sur cette nouveauté intéressante et différente.