Longueteau Rhum Vieux VS

  • Marque : Longueteau
  • Distillerie : Longueteau
  • Région : Caraïbes
  • Pays : Guadeloupe
  • Degré : 42,00°
  • Couleur : vieux
  • Composition : Agricole
  • Fût : Fûts de Cognac
  • Volume : 70 cl

  • Description : Médaillé d'argent du Concours Général Agricole de Paris en 2012, ce rhum est issu des meilleures cannes du Domaine. Provenant d'un assemblage de rhums vieux agricoles (L'assemblage de ce rhum est, en moyenne, composé de 40% de rhums 3 ans d'âge, 30% de rhums 4 ans d'âge, 20% de rhums 5 ans d'âge et 10% de rhums 6 ans d'âge) âgés de plus de trois ans, le rhum VS a bénéficié d'une mise en sommeil en fûts de chêne - ayant précédemment contenu du cognac.

  • Note de dégustation : Couleur La robe de ce très vieux rhum est d'un ambré intense, profond. Nez Le nez dévoile délicatement des notes de vanille parsemées de fines touches de café. Bouche La bouche de ce VS est marquée par les notes boisées et de fruits secs.

TROUVER UN RHUM

ACTUALITES

21 juin 2016 18:17:51 - AMBIANCE RHUM - DEGUSTATION

Cette semaine, avec malheureusement 15 jours de retard (j’ai dû me rendre en urgence en Gwada pour des obsèques), Jean-marie Cornec, Jean-Claude Liméa et moi-même vous présentons un rhum de la Guadeloupe, d’une distillerie multi-médaillée pour ses rhums blancs se trouvant à Ste Marie, la maison Longueteau. C’est donc un blend de 3 à 6 ans, vieilli en fûts de chêne ayant précédemment contenu du cognac que nous dégustons le Longueteau VS. A l’œil, ce rhum est bien gras et sa robe est d’un or soutenu. Le nez s’ouvre sur le bois sec et une douceur sucrée. Puis vient ce côté pâtissier avec une agréable odeur de pâte à crêpe, suivi de senteurs florales de pétales séchés (Ilang Ilang ?). Au 2ème nez, il continue à s’ouvrir pour nous proposer des notes de canne, de caramel, de poivre frais mais également, et cela est plus étonnant, de grains écrasés lui donnant un côté proche du malt. L’attaque en bouche est nettement moins agréable, ce rhum est très, trop léger, voire plat… On a le sentiment d’un problème de réduction. Puis petit à petit, des notes d’épices, de bois et de poivre apparaissent avec une légère sensation d’alcool. La petite longueur en bouche se fait sur le bois et l’amer principalement, suivie par de légères notes d’épices, de café et de réglisse. Nous notons également une remontée de chaleur, une chauffe dans les poumons. Le 3ème nez se fait sur le sucre, un joli boisé et la canne pour finir sur le foin humide… Pour conclure, nous dirions que le rhum VS de la distillerie Longueteau est beaucoup plus agréable au nez qu’en bouche. Nous ne retrouvons pas les promesses de gourmandise qui nous font saliver dés le début. Malgré un côté épicé sympathique, ce rhum manque de corps. Il serait donc intéressant de le tester en ti vieux, ou même en cocktail où ses notes d’épices, de bois et de poivre pourront ressortir…