Bapt & Clem's Rhum Vieux 18 d'âge en soléra

  • Marque : Bapt & Clem's
  • Négociant : Darroze
  • Distillerie : Oliver y Oliver
  • Région : Caraïbes
  • Pays : Saint Domingue
  • Degré : 43,00°
  • Couleur : vieux
  • Composition : Melasse
  • Volume : 70 cl
  • Quantité produite : 930
  • Prix de commercialisation : 70,00 €

TROUVER UN RHUM

ACTUALITES

9 février 2017 18:05:35 - L'EQUIPE RHUMRUMRON

L’équipe Rhumrumron va vous faire découvrir un rhum de mélasse vieilli en République Dominicaine chez Oliver y Oliver et embouteillé dans le sud ouest. Ce 18 ans d’âge en soléra titrant 43° est un assemblage effectué par Marc Darroze pour sa gamme Bapt & Clem’s. La maison Darroze est avant tout connue pour sa collection d’Armagnac, mais aussi depuis quelques temps pour ses autres spiritueux et notamment des rhums sélectionnés en Guadeloupe, à la Réunion et en République Dominicaine. Et c’est l’un de ces rhums que nous dégustons aujourd’hui. A l’œil, il est limpide, d’un léger jaune doré. Dans le verre, nous avons un joli disque de gras, de nombreuses larmes lourdes avec peu de jambes. Le 1er nez s’ouvre sur le côté sucre et caramel de la mélasse. L’alcool est bien présent, un peu asséchant et même piquant sur les muqueuses. Puis viennent des notes de fruits cuits, de vanille, de confitures exotiques (goyave, passion) mélangées à quelque chose de petroleux. Mais peu à peu, on tend vers des senteurs plus végétales, de l’herbacé et de l’écorce verte pour finir sur des effluves de miel et de café au lait. Le 2ème nez est beaucoup moins sur la douceur, avec un alcool plus prégnant. On a une évolution vers un côté goudron avec du poivre piquant. Pour le reste, on retrouve les notes précédentes, toujours sur le végétal avec de petites touches de compotées de fruits mûrs et d’alvéole de miel. On notera des touches de papier mâché. L’attaque en bouche est puissante, asséchante et piquante. Un alcool présent associé à un manque de douceur ou de sucrosité, accompagné de poivre et de piment vous envahit le palais. Malgré cela, il a peu d’ampleur. Puis suivent un certain boisé avec des pointes d’amertume (plutôt sur le vert) et un côté métallique. La longueur moyenne est principalement sur la chaleur, la sécheresse et l’amertume. Enfin, une grande longueur sur les amers…. Le 3ème nez reste puissant et piquant, mais on note une belle évolution sur le fruit rouge, un côté animal avec le crottin de cheval humide. On ajoutera une olfaction très très longue sur la paille et la bagasse humide voir fermentée. Pour résumer, nous pourrions dire que ce rhum Bapt & Clem’s 18 ans d’âge en soléra de la République Dominicaine est intéressant mais pas inoubliable. Intéressant de par son nez complexe, qui nous emmène vers des senteurs réservées aux Rum (végétal, goudron), tout en gardant quelques petites spécificités d’un Ron issu de St Domingue (vanille, fruits cuits). Malheureusement, la bouche n’est pas du tout dans la même veine. Aucune rondeur, aucune gourmandise, aucune ampleur sauf peut-être sur les amers. On retrouve un côté Téquila dans l’expression de ce rhum.